11 octobre 19 – De PK 4182 à Belén – 94 km (5777 km) – J191

Au final, le vent s’est couché assez tôt cette nuit. Malgré tout, les parents n’ont pas très bien dormi, ils ont alterné phase de chaud et de froid. Martin s’est réveillé en pleurant vers 23h30, il avait envie de faire pipi. Bref, une nuit pas très reposante mais un réveil avec une météo clémente, un peu de frais, pas trop de vent, parfait pour le petit-déjeuner. Au final, nous mangeons dans la caravane, nous profitons de la table et des chaises.

Tout est vite avalé et tout est vite plié. Nous prenons une photo souvenir, Lucas ne veut plus être sur les photos, c’est bien dommage ! Hebert nous dit que la retraite étant à 64 ans, nous pouvons repasser dans les 30 prochaines années, il sera toujours là ! Il n’est pas encore 09h00, nous partons déjà ! Waouh !

Nous avons terminé la montée hier soir, c’est essentiellement de la descente qui nous attend aujourd’hui ! Nous avons le vent dans le dos, nous faisons 27 kilomètres sans un seul coup de pédale avant qu’un faux-plat montant ne vienne interrompre notre élan ! En une heure, nous en avons fait 30, à ce rythme, nous aurons rejoint Belén pour ce midi !

Mais, parce qu’il y a forcément un mais, c’était sans compter sur notre ami le vent… Au détour d’un virage, le voilà qui change de sens, nous l’avons désormais de face, nous devons pédaler dans les descentes pour maintenir une allure convenable (un peu moins de 15 km/h). Tout de suite, Belén s’éloigne et le genou de Maman se réveille…

Il est 11h00, nous profitons d’une place avec des jeux pour faire une pause grignotage. Nous y restons trente minutes finalement.

Nous voilà prêts à reprendre la route. Il y a toujours le vent mais nous avançons tout de même bien. Pour la pause déjeuner, à 13h00, nous avons déjà fait 67 kilomètres, un record ! Une nouvelle fois, nous avons trouvé des jeux et de l’ombre pour la pause, c’est parfait.

Nous repartons pour les 26 derniers kilomètres, nous arrivons dans un canyon, tout en montagne russe. C’est chouette !

Puis nous voilà à Belén. Nous allons sur la place pour déguster une glace pour le goûter. Les parents prennent aussi un bon café dans un bar.

Nous rejoignons ensuite le camping municipal, il est un peu excentré. Ici, surprise ! Une famille de cyclistes est là, ce sont les EveilNomade ! Nous sommes ravis de les retrouver ! Ils ont fait un jour de pause ici, ce qui nous a permis de les rattraper ! Les enfants partent immédiatement jouer avec Lilou et Tiago. Il y a un petit canal juste à côté du camp, ils en profitent à fond (comprendre, ils finissent trempés…).

Pour le repas, Eric prépare un barbecue, nous en profitons pour acheter quelques saucisses !

Encore une fois, les enfants se couchent tard, nous espérons qu’ils arriveront à se lever demain… Le gérant du camping passe nous voir, il nous recommandent de ranger toutes nos affaires dans la tente. Nous sommes proche de la route et il a peur que nous nous fassions voler des affaires. Nous suivons donc son conseil mais laissons le linge sécher. La nuit va encore être chaude ! Nous n’avons pas encore pris l’habitude…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.