3 juin 19 – De Trujillo à San Jose – 55 km (1324 km) – J61

Nous avons beau nous lever tôt, nous traînons ce matin. Nous n’avons rien préparé hier, nous avons tout à ranger et quand nous restons plusieurs jours au même endroit, nous avons tendance à nous étaler !

Nous écrivons un petit mot dans le livre d’or de la casa de ciclistas, Martin et Lucas font un dessin.

Il est plus de 11h00 quand nous nous mettons en route. Luis nous accompagne, il souhaite nous accompagner jusqu’au lieu de l’accident de Lance.

La sortie de Trujillo est plutôt facile, nous suivons Luis qui se faufile partout ! Nous montons et apercevons l’océan au loin. Nous ne le verrons pas beaucoup aujourd’hui.

Puis nous entrons dans le désert. Beaucoup de sable et du vent, de face ou trois-quart face bien sûr… Luis part un peu devant, nous ne savons pas exactement où est le lieu de l’accident, mais de toute façon, c’est toujours tout droit. Nous finirons par le rejoindre.

Voilà que le paysage devient en partie vert. Les kilomètres passent (un peu plus de 30 km depuis le début), le temps aussi.

Il est presque 14h30 quand nous rejoignons enfin Luis. Les enfants commençaient à avoir faim. Luis nous explique tout, c’est dur… Il y a encore la peinture traçant l’emplacement du corps…

L’heure de la séparation est venue. C’est difficile pour tout le monde, l’émotion est vive, les larmes présentes. Nous espérons pouvoir le revoir…

Nous reprenons notre route. Nous traversons quelques villes puis arrivons à San Jose.

Il n’y a qu’une seule hospedaje. Le propriétaire n’a qu’une seule chambre avec un lit double, nous installerons les enfants par terre sur leur matelas. Nous allons acheter des fruits pour demain et trouvons un stand avec des gâteaux pour le goûter. Nous discutons avec des clientes et le gérant. Il offre des jus de fruits aux enfants, du pain et des œufs. Nous sommes gâtés !

Les enfants jouent dans le sable devant la terrasse. Ce soir, nous prenons le repas au restaurant en bas de l’hôtel, ce sera poulet braisé. Il n’y a pas internet, nous ne pourrons donc pas publier ce soir. Dommage…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Papy Christian dit :

    coucou les enfants
    toujours content et heureux de suivre votre périple, j’espère vous avoir bientôt en vidéo si les données Internet le permettent
    bisous 😘😘😘😘
    Papy Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.