08 septembre 19 – Potosí – J158

Une fois de plus, tout le monde dort bien ce matin. Nous nous levons, profitons de l’eau chaude puis allons prendre le petit-déjeuner dans la salle commune. Le pain est très bon, de même que la salade de fruits. Nous pressons des oranges pour avoir de bons jus !

Il ne pleut pas mais il ne fait pas très beau. Nous faisons une balade en ville. On nous avait parlé d’une ville poussiéreuse, au final, nous la trouvons plutôt jolie. Nous déambulons dans les rues en admirant les bâtiments.

C’est l’heure de déjeuner. Nous avons repéré un petit restaurant qui fait des salteñas. Il y a la queue. Pendant que nous attendons, une procession défile pour fêter la Sainte-Vierge de Guadalupe. Ce sont les policiers qui composent la fanfare. Nous n’avons pas de chance, une personne avant nous, le restaurant annonce qu’il n’y a plus rien à manger !

Du coup, nous nous rabattons sur un autre restaurant qui fait lui aussi des salteñas. Nous adorons ces petits chaussons !

Nous continuons notre visite par les arches. De là-bas, nous avons une belle vue sur le cerro Rico. Ce volcan est vraiment magnifique avec toutes ses couleurs.

Nous montons ensuite au sommet de la tour de la compagnie de Jésus. Il y a beaucoup de vent là-haut mais la vue est magnifique.

Papa et les enfants étant en manque d’un dessert, nous allons manger des gâteaux. Ils ne sont pas exceptionnels, nous regrettons ceux de Sucre. Nous rentrons ensuite nous reposer à l’hôtel. Nous tentons de faire un temps calme, voire une sieste, mais impossible de dormir. Martin n’arrête pas de faire du bruit et embarque Lucas dans ses délires. Dehors, nous entendons des grosses averses.

Nous remettons le nez dehors pour le goûter. Nous avons l’impression que la pluie est partie. Les gâteaux ne sont pas mauvais mais le chocolat chaud de Maman n’est vraiment pas bon. On dirait qu’il n’y a que du lait et pas de chocolat ! Nous demandons d’en rajouter mais cela ne change rien…

Au moment de partir, il se remet à pleuvoir des cordes. C’est même du gros grésil. Les troupes se séparent, Papa rentre avec les enfants pendant que Maman va au marché acheter quelques fruits pour ce soir. C’est en fait peine perdue, tout est fermé. Elle se rabat donc sur les stands d’à côté et achète des beignets au fromage et des hamburgers au poulet pané.

De retour, nous dégustons notre dîner (oui, nous avions goûté tard) et montons dans la chambre. Les enfants font un peu de coloriage mais à vrai dire, ils font surtout les fous. Heureusement que nous ne faisons pas un voyage en mode sac à dos, nous ne nous voyons pas les supporter dans les différentes chambres d’hôtel… Nous sommes mieux à faire du vélo et surtout dehors !

Extinction des feux assez tôt, demain, nous mettons le réveil, visite des mines au programme puis retour à Uyuni !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Fanny dit :

    Toujours un plaisir de vous lire 😘 de gros bisous à vous 4 ❤️

  2. Papy Christian dit :

    lecture du blog aujourd’hui sur le Prarion avec un soleil formidable et le Mont-blanc en toile de fond.
    toujours un plaisir de vous suivre
    bisous à vous quatre 😘😘😘😘
    papy Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.