06 novembre 19 – San Martin de los Andes – J216

Une fois n’est pas coutume, les parents se réveillent avant les enfants, vers 7h30. A 8h00, ils vont prendre le petit-déjeuner. Ils discutent de la livraison des vélos avec le propriétaire de l’hôtel, Maxi. Il propose d’appeler lui même pour savoir ce qu’il en est. Ça ouvre à 9h00, nous verrons après avoir mangé. Les enfants nous rejoignent, ils ne veulent rien manger.

Le téléphone sonne, Papa répond et comprend que les vélos vont être livrés, mais passe le téléphone à Maxi pour s’en assurer et ne pas commettre d’impair sur le RDV livraison. Bonne nouvelle, c’est le livreur, et il arrive dans 10 minutes !!! Trop cool !!! Diabolo et Satanas ne sont pas loin ! Nous terminons de manger et ça sonne à la porte. Enfin, ils sont là ! Nous nous sommes inquiétés pour rien ! Certains d’entre vous trouverons exagéré de se mettre dans des états pareils pour des vélos, mais ils font comme partie de notre famille. Il n’y a peut-être que les voyageurs à vélo qui peuvent nous comprendre.

C’est le cœur léger que nous continuons cette journée. Papa remonte les vélos, Maman déballe les sacs. Maxi prête une draisienne à Lucas et un petit vélo à Martin. C’est un fan de vélo, il y en a partout dans l’hôtel. C’est top !

Pour le déjeuner, nous allons en ville. Le vent souffle très fort ! Encore plus que sur nos lignes droites désertiques… Les habitants sont tranquilles ici. C’est le premier endroit depuis le début de notre voyage où les gens s’arrêtent en voiture pour laisser traverser les piétons.

Après le déjeuner, nous allons nous balader au bord du lac. Le vent souffle tellement fort qu’il pousse Martin et Lucas. Il ne fait pas très chaud du coup. Nous retournons en ville manger notre dessert/goûter. Nous nous faisons plaisir avec une dernière pâtisserie. Nous faisons des pauses dans les parcs pour que les enfants puissent rouler sans rentrer dans les passants.

Il est alors temps de rentrer pour finir de préparer les vélos et les affaires. Nous allons également faire des courses pour les prochains jours. Tout est plus cher au supermarché…

Une petite douche et nous dînons. Les enfants filent se coucher, les parents traînent un peu comme d’habitude. Demain, nous nous remettons en selle ! Youpi !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.