Bilan – Argentine – Nord

L’Argentine, 5ème pays de notre voyage. Nous devrions y revenir plus tard mais de même que pour le Chili, ça vaut le coup de dresser un premier bilan.

Un pays gigantesque… Il y a beaucoup de belles choses à voir, mais l’inconvénient, ce sont les distances entre chacune de ces choses… Pas évident quand on est à vélo.

Des rencontres

De très belles rencontres avec des argentins, ils ont le contact facile et sont très accueillants. Que ce soit de manière spontanée ou via warmshower, nous sommes toujours les bienvenus ! Ils sont extra ! Sur la route, nous sommes très régulièrement accostés et questionnés. Nous répondons toujours avec plaisir mais nous aimerions bien nous reposer en paix parfois…

Nous rencontrons quelques cyclistes mais pas tant que ça.

Nous retrouvons surtout Natalie et la famille EveilNomade ! Nous passons même une journée avec eux. Nous l’avons déjà dit à plusieurs reprises, mais c’était vraiment excellent.

Le climat

Quand nous pensons à l’Argentine maintenant, nous pensons au vent… Du vent, nous en avons eu tous les jours et quasiment toujours de face. Du vent, du vent, du vent. De quoi devenir fou.

A deux reprises de la pluie s’est invitée alors que nous roulions. Ça nous a surpris, surtout dans le désert !

Sinon, juste avant Mendoza, nous avons eu très (très) chaud. Ce n’est pas évident de rouler avec la chaleur.

Le parcours

Que de lignes droites ! Les paysages sont beaux mais varient peu, du coup, c’est globalement assez rébarbatif. Voir la même chose pendant 3 ou 4 jours, c’est déprimant à force…

Par contre, mise à part la descente du Paso Sico, nous n’avons fait que de la route goudronnée ! Du coup, nous avançons vite (même avec le vent) !

Un énorme saut en bus pour passer de longues lignes droites ! Par contre ici, les vélos ne voyagent pas avec nous. C’est un peu comme en France : “ah, vous avez des vélos, ben non alors, ce n’est pas possible”.

La nourriture

De la viande ! Oh que ça fait plaisir, surtout après la Bolivie ! Des empañadas, des glaces, des gâteaux, des fruits, des légumes… De quoi reprendre des kilos !

Les inattendus

  • Les argentins parlent espagnol mais pas le même que dans les autres pays, beaucoup de mots sont différents, nous avons du mal à les comprendre
  • Ils prononcent des “ch” partout, c’est destabilisant !
  • Le rythme argentin. Les magasins sont fermés l’après-midi et ouverts tard le soir. Prendre le goûter à 18h et le dîner à minuit… Très dur à suivre quand on voyage à vélo !
  • Les bus hyper confortables !
  • Le grand cœur des habitants

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.