Bilan – Chili – Nord

Nous avons découvert le Chili il y a un moment déjà, nous n’avons pas terminé de l’explorer mais nous nous sommes dit qu’il serait intéressant de dresser un premier bilan pour le nord du pays.

Il s’agit donc du 4ème pays de notre voyage. Nous y sommes allés deux fois, à chaque fois depuis la Bolivie. Notre premier contact n’a pas été des plus exceptionnels. En effet, le premier passage de frontière ne nous laisse pas de bons souvenirs, souvenez-vous : Maman est une terroriste avec sa pomme de pin, impossible d’être logés là-haut alors qu’il va faire nuit et que nous sommes à 4700m d’altitude… Bref… Heureusement, la suite a été magique !

Ce qui choque aussi avec le Chili, c’est le prix des choses. Rien à voir avec ce dont nous avions l’habitude, tout est beaucoup plus cher !

Des rencontres

Ce n’est pour le moment pas le pays où nous avons rencontré le plus d’autres cyclistes, sauf peut-être à San Pedro de Atacama, lieu hautement touristique.

Nous avons tout de même été très bien accueillis par les chiliens, que ce soit chez les carabinieros, dans les écoles ou encore chez eux.

Le climat

Pour notre premier passage au Chili, aux alentours du parc Las Vicuñas, le beau temps a été au rendez-vous. Pas de vent, pas trop froid en journée, ni la nuit. Juste parfait.

Pour le deuxième passage en revanche, de Ollagüe au Paso Sico, nous avons eu énormément de vent de face. Il n’a pas été facile de rejoindre Calama !

Dans tous les cas, nous n’avons pas eu de pluie, c’était top !

Le parcours

Quasiment que de la piste pour Las Vicuñas. Nous avons dû pousser dans le sable mais quel bonheur ! Des paysages exceptionnels, des vigognes partout, des bains chauds, pas grand monde… Que demander de plus ? Nous recommandons vivement ce détour par le Chili entre Sajama et Coïpasa. Ça vaut vraiment le coup de passer la frontière !

Les paysages sur la route pour rejoindre Calama étaient au top, l’arrivée à San Pedro de Atacama splendide et que dire du Paso Sico ? Un décor grandiose, nous en avons pris plein les yeux !

La nourriture

Nous n’avons pas trop tester les restaurants au Chili. Mais ce que nous pouvons dire, c’est qu’il y a du choix dans les magasins mais qu’il faut être prêt à passer à la caisse ! Ce n’est pas donné !

Nous gardons un très bon souvenir de la boulangerie française à San Pedro de Atacama !

Les inattendus

  • Risquer une (grosse) amende à cause d’une pomme de pin
  • Des paysages de fou
  • Le coût de la vie
  • La gentillesse des chiliens

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.