7 juin 19 – De Huallanca à Caraz – 41 km (1517 km) – J65

Papa n’a pratiquement pas dormi, son ventre le gène toujours… Il a dû choper quelque chose 🙁

Nous retrouvons nos trois amis pour le petit-déjeuner. Le cuisinier est tout seul, il court partout. Du coup, c’est assez long… Ils partent devant. Peut-être les verrons nous en ville ce soir.

Maman ne trouve que des bananes pour ce midi. Nous n’aurons pas de légumes, mais il nous reste des pommes et des biscuits. Ça fera l’affaire. Nous partons puis nous arrêtons pour retendre le câble du dérailleur de Maman, les butées et l’alignement semblant corrects. Ah ! Tout fonctionne bien mieux ! Comme quoi, le bonheur c’est simple comme un coup de fil !

Nous commençons la journée par quelques épingles. Nous sommes arrêtés par une famille. Ils organisent des sorties depuis Huallanca et adorent nos vélos. Ils nous expliquent qu’au tunnel numéro 11, on peut passer à pied sur la gauche pour voir l’endroit le plus étroit du canyon, environ six mètres entre la cordillère blanche et la cordillère noire. Nous prenons note et commençons la traversée du Cañón del Pato avec ses 35 tunnels !

Les enfants sont tout fous ! Quand ils le peuvent, ils jouent avec les échos. De temps en temps, Martin n’est pas rassuré et à peur de croiser un camion. Mais il y a peu de circulation, dans l’ensemble tout est calme. Le peu de véhicules que nous croisons nous laisse même la priorité !

Ça y est, nous sommes au tunnel numéro 11. Effectivement, c’est impressionnant ! C’est tellement étroit que l’on ne voit quasiment pas le ciel entre les roches en étant en bas !

Nous approchons de la fin du canyon. Le panorama s’élargit et nous apercevons des sommets enneigés.

De nouveau, nous trouvons de l’ombre sous un arbre, mais nous sommes tout de même moins bien installés que les jours précédents.

Nous avançons plutôt doucement, Papa est toujours fatigué. C’est facile à voir, Maman est toujours devant (pour une fois) ! En bas des dernières épingles de la journée, un panneau attire notre attention. Pas sûr que même une voiture puisse grimper à le regarder 😀

Ce panneau aurait eu toute sa place en Equateur !

Nous voilà à Caraz, au pied de la cordillère blanche ! Nous sommes heureux 🙂 Nous faisons le tour de trois hôtels avant de trouver le bon. Nous avons décidé de nous reposer au moins une journée ici. Nous espérons que Papa pourra ainsi se remettre sur pied. Pour fêter notre arrivée, nous filons prendre un bon goûter !

Nous traînons un peu dans la chambre devant disney channel puis sortons manger. Nous allons saluer nos trois compères qui prennent l’apéritif. Ils repartent tous demain mais Victor s’arrête dans 10 km. Il va faire la boucle du Huascarán alors que les hollandais filent vers Huaraz où ils prendront une journée de repos.

Nous mangeons dans un chifa (restaurant chinois-péruvien), les assiettes sont énormes, nous ne parvenons pas à tout manger ! Après ces six journées de vélos, il faut être honnête, nous avons mal aux jambes. La journée de repos de demain est la bienvenue pour tout le monde !

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Chris dit :

    Vraiment superbe ce canyon ! Reposez vous bien en espérant que l’estomac et les jambes iront mieux demain 😉

  2. Papy Christian dit :

    coucou
    encore de magnifique paysages, une journée de repos qui ne sera pas du luxe… profitez un maximum👍👍
    bisous à vous quatre 😘😘😘😘
    papy Christian

  3. Mathieu dit :

    Chouettes paysages
    Merci

  4. LEYRAUD Bénédicte dit :

    Salut !
    Très belles photos et paysages ! Bravo, vous êtes dans la cordillère blanche !
    Vous allez encore vous régaler.
    Profitez du repos.
    Bises de Sonam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.