9 juin 19 – De Caraz à Carhuaz – 38 km (1555 km) – J67

De nouveau, ce matin, Papa n’a pas la grande forme. Son ventre se tord dans tous les sens… Il prend le temps. Nous en profitons pour appeler Lalie et Kyan. Martin et Lucas sont contents de les voir !

Nous chargeons les vélos et partons prendre le petit-déjeuner. Les deux premiers restaurants où nous essayons d’aller sont encore fermés, le troisième est le bon. Nous passons commande, mais la serveuse ne comprend pas Maman. Elle lui amène juste un café au lait (en fait il s’agit de lait et d’essence de café, c’est très bon) au lieu d’un petit-déjeuner avec du pain, un jus de fruit, etc… Quelques explications plus tard, nous avons tout ce que nous avons commandé.

Nous passons par le marché. Avec les vélos, ce n’est pas une bonne idée. Il y a énormément de monde et une fois rentrés dans les allées, nous ne pouvons plus en sortir avant la fin ! Nous mettons un moment à traverser. En plus, le cordonnier est fermé, il nous faut rentrer dans la halle. Au bout d’un certain temps, nous arrivons à nous en sortir. Maman part en quête du cordonnier avec la seconde chaussure de Martin et de fruits et légumes pour ce midi. Elle trouve finalement ce monsieur qui est en fait cordonnier-coiffeur ! Il annonce 20 minutes de délai. Soit, Maman laisse la sandale et part faire les achats. Elle retourne poser les clémentines, concombres et pommes au vélo puis va, accompagnée de Lucas, vers l’homme aux multiples métiers. Quand il la voit, il commence à coller la semelle de la chaussure. Tant pis, Martin fera attention au début. Nous partons enfin, dans la cohue des moto-taxis !

La route est très belle et monte tout doucement. Nous profitons du paysage et nous extasions à chaque nouvelle montagne enneigée que nous voyons.

Nous faisons la pause déjeuner dans une petite rue piétonne à l’ombre. Pas de sieste pour aujourd’hui, nous n’avons pas trouvé de coin sympa au bord de la route.

Nous repartons en direction de Carhuaz, il ne nous reste pas beaucoup de route. Là encore, nous laissons traîner nos yeux sur ces beaux paysages.

Arrivés à Carhuaz, Papa ne se sent pas bien et file aux toilettes d’une station-service. Il a un gros coup de mou. Nous nous rendons sur la plazza de armas pour le goûter. Les enfants et Maman mangent une glace.

Pour ce soir, il y a un lodge plus loin qui accueille les campeurs et Papa a aussi repéré deux hôtels. Nous allons voir les prix. S/60 la chambre double, ce n’est pas donné. Vu l’état de Papa, Maman décide d’essayer de négocier, elle se dit qu’il sera mieux là qu’en tente. Le prix final sera de S/50 et nous pourrons utiliser la cuisine.

Papa file se coucher. Maman va au marché avec les enfants pour acheter le repas de ce soir et de demain. Les gens regardent beaucoup Martin et Lucas, nous ne passons pas inaperçus. Nous trouvons tout ce que nous cherchions.

Aïe, Lucas a besoin d’aller aux toilettes. Nous rentrons vite chez le glacier, il n’y a pas de papier. Zut ! Et pour une fois, Maman n’en a pas pris ! Nous faisons ce que nous pouvons avec les reçus à notre disposition étant donné que le glacier refuse de donner des serviettes à Maman. “Vous pouvez me donner une serviette ?”, le glacier (avec une serviette dans la main) : “nous n’en avons pas”. Hum, hum… Bref, Maman lavera Lucas et son slip de retour à l’hôtel.

Hôtel, douche, les enfants jouent un peu puis Maman file préparer le dîner. Papa est toujours KO. Nous mangeons. Etant donné que ce ne sont pas des pâtes, Martin prend uniquement du pain. Lucas dévore ses œufs et Papa finit par se lever pour manger un peu. Tout ça est vite terminé. Papa et les enfants vont se coucher, Maman fait la vaisselle, filtre de l’eau, écrit l’article et va les rejoindre !

Il se met à pleuvoir, finalement l’hôtel, c’était une bonne idée !

Nous mettons le réveil, mais nous aviserons en fonction de l’état de Papa demain matin…

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Papy Christian dit :

    coucou
    encore de magnifiques lieux qui donnent des photos superbes … j’espère que Richard va aller mieux
    bisous 😘😘😘😘
    papy Christian

  2. Mamie dit :

    Coucou les enfants. Toujours de belles photos surtout les monuments mais la vie là-bas à l’air pauvre. Richard a toujours mal au ventre cela dure depuis un moment . Les docteurs n’existent pas . Courage Richard j’espère que tu vas allé mieux. Bisous à mes petits bouts et bonne fête des pères à Richard 😘😘😘😘

  3. Olivier dit :

    Nathalie prend bien soin de Richard sinon tu vas devoir pedaler sur 2 vélos !
    Blague à part prenez bien soin de vous 4.
    Amitié

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.