18 juin 19 – Chavín de Huántar – J76

Nous rangeons toutes les sacoches et les chargeons sur les vélos. Nous allons essayer de partir après la visite des ruines. Nous filons prendre le petit-déjeuner, il est très bon ! Puis nous allons vers les ruines. Nous avons rendez-vous avec Esteban à 9h30. Il devrait être notre guide.

Il faut regarder où l’on met les pieds !

Nous sommes un peu en retard, il est 9h45 quand nous arrivons. Mais pas d’Esteban, un autre guide nous dit qu’il n’est pas arrivé. Nous attendons encore un peu et faisons finalement la visite avec un autre guide. Les ruines de Chavín sont très impressionnantes. Tout a été construit entre 1400 et 400 AC et pourtant, les architectes ont fait preuve de génie. Il y a des canaux pour capter l’eau et la faire passer sous le temple et ventiler l’édifice. Des blocs de granit énormes ont été utilisés pour les marches et les poutres. Les empilements sont étudiés pour résister aux cataclysmes de la région, les murs sont épais de 8 à 20 m !

Nous commençons par voir une réplique de la stèle Raimondi, un dieu mélange de félin, homme et serpent. L’original est à Lima.

C’est un édifice religieux, les gens venaient de la côte, d’Amazonie et même d’Equateur pour y faire des offrandes et consulter les oracles. Ils utilisaient des cactus hallucinogènes pour leurs cérémonies et ont sculpté des têtes représentant l’évolution du Chaman. Nous pouvons vous dire que ça devait être une bonne drogue vu les sculptures 😀

Le guide nous explique l’importance de la dualité avec les pierres blanches et les noires, le bien et le mal, la femme et l’homme…

Dans l’un des temples, il y a des galeries. Nous pouvons y pénétrer. Les enfants sont comme des fous là-dedans ! Ils posent beaucoup de questions depuis le début et sont très intéressés. Nous découvrons le Lanzon, une divinité taillée sur une pierre de 4,5 m de haut. Elle est enfoncée dans les entrailles du temple. Dommage, nous n’avons pas le droit de prendre de photo.

Nous terminons la visite par une tête-clé originale et vraiment bien conservée. Nous nous attendions à quelque chose de plus petit !

Il est presque midi quand nous disons au revoir au guide. Les ruines nous ont tellement plu que nous décidons d’aller au musée cet après-midi. Tant pis, nous partirons à vélo demain.

Nous prenons donc le déjeuner et allons à l’autre bout de la ville. Dans le musée, nous pouvons voir d’autres têtes. Nous avons aussi plus de détails sur les canaux et le déroulement de la construction du site. C’est globalement intéressant, même pour les enfants. Ils sont impressionnés par les différents motifs de dessins.

La pierre gêne un peu pour passer sur la route…

Pour rentrer, nous décidons d’essayer d’attraper un taxi. Un car arrive, le rabatteur nous demande si nous allons à Huaraz. Non, nous allons juste à la place centrale. Il nous dit de monter. Chouette, nous n’aurons pas attendu longtemps ! Dans le car, un petit garçon nous parle et nous demande de lui traduire des mots en anglais. Nous n’avons pas le temps de beaucoup lui parler, nous sommes déjà arrivés. Le rabatteur refuse les sous que nous voulions lui donner.

Les parents sont fatigués et décident de rentrer à l’hôtel. Martin et Lucas jouent avec un petit garçon dans le patio pendant que les parents se reposent. Nous les entendons répéter des mots en espagnol et essayer de dialoguer avec leur copain de jeu. C’est extra ! Nous ne ressortons que pour dîner. Nous changeons de cantine mais c’est un peu moins bon. Par contre, nous avons trouvé un nouvel endroit pour des desserts (il était fermé jusque là). Nous prenons trois parts de gâteaux. Ça commence à être dur pour Lucas, il est vraiment fatigué de sa journée sans sieste, idem pour Martin.

Nous rentrons vite nous coucher, demain nous partons tôt pour essayer de rejoindre Catac en une journée.

Nous sommes ravis d’être restés une journée de plus à Chavín. Nous nous sommes régalés dans les ruines !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Papy Christian dit :

    coucou
    journée fatiguante même sans faire de vélo… les vestiges de ces constructions sont impressionnantes.
    merci de nous faire suivre vos aventures
    bisous à vous quatre 💖💖💖💖

  2. Mickael C dit :

    Super ces ruines !
    Le Pérou comme on se l’imagine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.