15 juillet 19 – Cusco – J103

Notre chambre donne sur la rue, elle est assez bruyante. Nous avons quand même bien dormi dans l’ensemble. Nous sommes levés tôt, tout est calme dans l’auberge. Ce qui est bien à la Estrellita, c’est que le petit-déjeuner est inclus, œuf, pain, beurre et confiture. C’est parfait !

Martin et Lucas ont hâte que Stanislas se lève, c’est dur de les faire patienter. Heureusement, l’attente n’est pas trop longue. Ils jouent vite ensemble. C’est chouette !

Nous discutons avec Patrice et quatre autres jeunes français dont trois cyclistes qui arrivent du sud. Nous nous échangeons les bons plans, discutons itinéraire. C’est super de voir du monde comme ça ! Nous sommes vraiment contents d’être dans cette auberge.

Nous essayons la fameuse boulangerie d’à côté. Il y a des vrais pains au chocolat comme chez nous ! C’est le rêve ! Quel bonheur. Nous retournons d’ailleurs en chercher d’autres. C’est de la pure gourmandise, mais qu’est-ce que c’est bon !

Papa va faire un tour au magasin de vélo d’en face. Ils ont des compteurs qui pourraient faire l’affaire. Maman regarde les trains pour aller au Machu Picchu. Il n’y a plus de place pour l’ouverture du coup, comme Guillaume et Elodie, nous allons y passer l’après-midi. Nous partirons donc le matin d’Ollantaytambo et reprendrons le train le soir. Bon, quand on voit le prix du train, ça fait mal… Mais faire la version collectivo + marche avec les enfants, ce n’est pas possible. Et nous avons du mal à zapper ce site, Maman l’a déjà visité il y a 8 ans mais Papa a envie d’y aller et Maman le comprend. Ça a beau être hyper touristique, c’est un incontournable. Nous irons dans la journée acheter les tickets pour la journée du 17. Demain, nous irons à Salinas et Moray. Ça devrait plaire aux enfants.

La famille de Sisteron va visiter le Machu Picchu demain et fera Salinas le 17. Nous nous reverrons certainement le 18 à l’auberge.

Il va bientôt être l’heure de manger. L’agence Peru Rail est à côté du McDonald. Nous allons manger là-bas pour faire plaisir aux enfants. Patrice et Stanislas nous accompagnent, ils sont d’autant plus ravis ! Ils jouent dans les jeux, font les fous. Nous confions les deux petits diables à Patrice et partons acheter les billets de train et les entrées au Machu Picchu.

Dehors, c’est la fête ! Des gens dansent 🙂

Pour le train, c’est un peu compliqué. En agence, ce ne sont pas les mêmes prix que sur internet, si nous prenons des promotions, les enfants ne payent pas moitié prix… Bref, nous finissons par trouver les billets que nous avions vus sur internet et au même prix. C’est déjà ça de fait. Direction, le bureau de vente officiel pour le site inca. Le guichetier nous recommande des entrées à 13h00. Nous ferons la fermeture normalement.

Voilà qui est réglé. Maman retourne à l’auberge pendant que Papa va voir un autre magasin de vélo. Tout est calme, Irina est seule, en fait Patrice est resté sur la place avec les enfants. Il y a les écoles qui défilent et qui dansent. Ils en profitent. Du coup, les deux mamans papotent. Puis les enfants rentrent, s’en suit Papa qui est au final passer chez le coiffeur. La famille de Sisteron part prendre un bus pour Ollantaytambo. Nous finissons par choisir un compteur que Papa va acheter. Les enfants font les fous dans le patio pendant que Maman tente désespérément de mettre à jour le blog (internet est capricieux).

Maman et les enfants vont acheter des viennoiseries pour le goûter puis Papa rentre, monte le compteur. Ce sera finalement un Cateye. Nous ne savons pas trop ce que ça vaut, nous verrons bien. Mais c’est la galère, dur de le fixer et au final l’aimant est trop loin du capteur. Nous récupérons les cales de l’ancien, ça finit par fonctionner mais nous y avons passé beaucoup (trop) de temps.

Nous sortons dîner dans un chifa puis allons faire un tour sur la place. En chemin, nous passons dans une boutique Claro (un opérateur péruvien). Maman craque et aimerait finalement une carte prépayée avec internet en 4G pour mettre à jour plus facilement le blog, bivouaquer plus régulièrement aussi. Nous regardons ce qu’ils ont et comparerons avec Bitel avant de nous décider.

Sur la place, après quelques photos, Maman retire des sous à la BCP puis nous achetons des glaces au McDonald. Nous faisons un tour rapide et filons coucher les enfants.

Qu’est-ce que ça fait du bien une journée tranquille ! Mais nous nous rendons compte nous avons aussi fait peu de photos !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.