02 octobre 19 – De Santa Rosa de Tastil à Salta – 103 km (5326 km) – J181

De nouveau une très bonne nuit malgré le vent. Notre nouveau compagnon a passé la nuit pas très loin de la tente, il veille sur Martin et Lucas. Nous prenons le petit-déjeuner sur une table de la place puis rangeons toutes les affaires pendant que les enfants jouent sous haute surveillance.

Nous sommes prêts à partir alors que des bus de touristes arrivent. Les gens (des argentins) viennent nous voir, nous posent des questions et prennent des photos. Du coup, nous mettons un bon moment avant de décoller. Pour une fois, c’est Lucas qui propose à tout le monde de le prendre en photo !

Aujourd’hui devrait être une journée tranquille, un peu plus de 100 km pour rejoindre Salta mais 2000 m de D- ! Cela devrait rouler tout seul, nous sommes donc confiants, d’autant plus que le vent est avec nous.

Nous entamons donc notre descente ponctuée de cactus. Nous allons vite !

Nous avons fait 20 km quand soudain, nous passons en enfer… Le vent tourne tout à coup, voilà que nous l’avons de face ! De plus, il souffle très fort et il est vraiment froid ! Une bataille s’engage, nous n’avons pas dit notre dernier mot !

Les arbres font leur apparition, ils sont bien penchés, preuve que le vent doit souvent être de la partie par ici.

Nous faisons notre pause déjeuner dans un arrêt de bus. Papa doute du fait que nous puissions rejoindre Salta. Pour une fois, Maman a confiance, nous allons la gagner cette bataille !

Fin du repas, nous rangeons nos affaires quand nous voyons arriver Natalie ! Elle est partie de San Antonio ce matin, elle avance très vite ! Nous rigolons du vent et de la piste que nous avons affrontée récemment. Elle veut rejoindre Salta et y fera une pause comme nous, nous prendrons sûrement un repas ensemble là-bas.

C’est reparti ! Le vent nous agace mais nous finissons par en rire quand nous nous retrouvons quasiment à l’arrêt à la sortie d’un virage…

Nouvelle épreuve, la route est en travaux. Rien de bien grave, un peu de tôle ondulée. Nous ne prenons pas la déviation et prenons la route en travaux, elle est asphaltée. Puis de nouveau un peu de piste et nous retrouvons une bonne route.

Nous continuons de lutter tout en longeant la voie de chemin de fer. Le train dans les nuages traversait ici beaucoup de ponts et de tunnels, l’emprunter devait être bien sympathique.

Nous nous arrêtons faire une première cache mais ne la trouvons pas. Peu de temps après, deuxième cache, ce coup-ci, c’est un succès. Elle est cachée dans un pilier du pont. Maman en profite pour mettre un pantalon, le temps s’est encore rafraîchi.

Après 53 km de descente en enfer, nous arrivons enfin à Campo Quijano. Nous prenons le goûter et cherchons de nouveau une cache sans succès. Nous décidons de continuer jusque Salta, ici, le vent souffle moins fort.

Maman se met dans la roue de Papa pour les 30 derniers kilomètres. Nous avançons bien, à l’abri du vent, quasiment à 30 km/h. Nous arrivons à Salta et y trouvons une piste cyclable. Elle n’est pas forcément en bon état mais c’est toujours mieux que sur la 2×2 voies.

Ça y est, l’hôtel est là. Nous négocions le prix pour 3 nuits et nous installons dans notre dortoir. Nous découvrons que Natalie est dans le même hôtel que nous en voyant son vélo. Le hasard fait bien les choses ! Nous la croisons juste avant de partir manger, elle est très fatiguée et va se coucher. Les enfants ne la reconnaissent pas sans sa tenue de cycliste.

Nous allons en ville manger des empañadas et dégustons ensuite une glace. Il y a beaucoup de monde dans la rue, de nombreux magasins, beaucoup de bruit. Que de changements par rapport à ces derniers jours !

C’est le ventre plein que nous rentrons nous coucher. Nous allons profiter de deux jours de repos bien mérités après cette bataille gagnée !

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. On avait eu tellement froid aussi ce jour là !! La descente infernale et glaciale, puis le fond de vallée en travaux, poussiéreux et glacial aussi.
    Vous avez fait une belle et grande étape en tout cas, j’espère que vous avez bien profité de la pause à Salta !

  2. Papy Christian dit :

    103km tout simplement bravo 👏👏👏
    bisous 😘😘😘😘
    papy Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.