06 octobre 19 – De La Viña à la Garganta del Diablo – 57 km (5469 km) – J186

La nuit a été très courte ! Le réveil est vraiment difficile, surtout pour les enfants ! C’est dur de se faire au double rythme, argentin le soir et cyclo-voyageur la journée…

Aujourd’hui, le soleil est de retour, il fait grand beau ! Nous ne croisons pas les filles ce matin, elles doivent encore dormir. Gabriel part devant nous. Nous sommes longs à partir ce matin, normal, nous sommes fatigués ! Nous nous mettons enfin en route, mais mauvaise nouvelle, Maman a mal autour du genou… Ça la gêne pour pédaler, nous n’allons sûrement pas faire beaucoup de kilomètres… Heureusement, la route est tranquille, pas de grosse montée.

Nous rencontrons Gabriel a côté d’un poste de police, il a pris son petit-déjeuner ici. Nous roulons un peu avec lui, mais Maman n’arrive pas à suivre le rythme, du coup, nous le laissons partir devant.

Nous faisons la pause déjeuner à Alemania, c’est une ancienne station de train, mais ça doit faire un moment que plus rien ne circule.

Nous entrons ensuite dans la quebrada de las conchas. Gros changement de paysage. Nous croisons énormément de motards, ils nous saluent et nous encouragent, de même que les voitures et les bus.

Nous faisons une pause café à las Abritas, nous retrouvons de nouveau Gabriel ! Les enfants jouent, nous mangeons du pain et du fromage. A ce rythme, nous allons vite reprendre tous les kilos que nous avons perdus !

Nous repartons et voyons même de la lavande ! Nous nous arrêtons assez rapidement pour faire une cache à côté d’un vieux pont. Il est sur l’ancienne route.

Nous filons ensuite jusqu’à la Garganta del Diablo.

Il y a pas mal de touristes, nous nous faisons beaucoup questionner. La gorge est belle, Maman et les enfants montent un peu plus haut. Quand nous redescendons, les touristes d’un bus applaudissent les enfants.

Nous allons bivouaquer ici, Maman ne peut pas vraiment aller plus loin et Papa est fatigué. Nous tournons un moment pour savoir où nous allons camper. Nous finissons par trouver et montons la tente. Comme d’habitude, le réchaud fait des siennes. Un des vendeurs nous amènent des fruits, notamment une bonne poire, c’est très gentil de sa part. Nous mangeons nos pâtes à l’abri du vent dans une petite gargote puis nous filons nous coucher. Il est déjà 22h00 !

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Papy Christian dit :

    coucou et merci pour le récit et les photos… c’est simplement magnifique
    bisous à vous quatre 😘😘😘😘
    papy Christian

  2. Mickael C dit :

    Très jolies photos ! Et j’espère que ton genou va retrouver toute sa jeunesse. Début de tendinite ?

  3. Romain dit :

    Allez les mous du genou ! 😉

  4. chloe dit :

    coucou, courage Nath, on suit vos aventures avec enthousiasme et admiration !! as -tu du baume du tigre avec toi pour mettre sur le genou ? bises

    • Roulez Doudous dit :

      Yep ! Nous sommes partis avec un petit pot mais ça ne soulage pas tant que ça pour le moment… Il faudrait plutôt que nous nous arrêtions plusieurs jours, mais nous n’en avons pas envie !

  5. Mamie dit :

    Coucou les enfants . J’espère ma puce que ton mal de genou va passé. En ce moment ce n’est pas trop la forme 😐 Faites des poses pour vous reposez . Il y a toujours de très belles photos . Les enfants ont l’air d’aller bien courage à vous 4. De gros bisous de mamie 😘😘😘❤❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.