07 octobre 19 – De la Garganta del Diablo à Cafayate – 50 km (5519 km) – J186

05h45, une voiture ou un fourgon arrive, musique à fond, “give me a man after midnight” version argentine. Papa et Maman sont réveillés en sursaut ! Nous apprendrons après coup qu’il s’agit d’une caravane à vélo, procession de Salta à Cafayate… Il est difficile de se rendormir, le réveil sonne à 07h00, comme hier, c’est dur de se lever… Il est d’ailleurs impossible de réveiller les enfants. Les parents prennent le petit-déjeuner à 2. Un couple de cyclistes arrive, ils se posent dans un coin et ne viennent pas nous voir pour discuter, c’est bien la première fois ! Martin et Lucas finissent par se lever quand les parents ont terminé. Ils mangent leurs céréales plutôt calmement, ça change de d’habitude…

Nous plions tout, le soleil arrive, les touristes aussi. Nous partons alors qu’il est déjà plus de 10h30. Il fait déjà chaud ! Nous faisons un arrêt 50 mètres plus tard pour voir l’amphithéâtre. Il est au final plus beau que la gorge ! Ici aussi, beaucoup de touristes (et encore beaucoup de questions).

Nous repartons, doucement. Maman a toujours mal mais elle fait avec. Nous n’avons pas vraiment le choix de toute façon. Nous faisons une pause à un mirador, Papa y discute avec des motards chiliens qui le conseillent pour le passage vers le Chili.

Nous faisons ensuite un arrêt au crapaud pour faire une cache. Il n’y a pas d’ombre alors nous décidons d’aller manger plus loin et finissons par trouver un arbre. Le seul point noir, ce sont les mouches qui piquent, elles sont de retour !

C’est reparti sous la chaleur ! Les paysages sont toujours magnifiques ! Nous nous faisons rattraper par Natalie (nous nous y attendions) ! Elle donne de l’ibuprofène à Maman et repart devant nous.

De nouveau, nous faisons une pause a las Ventanas pour faire une cache.

Encore un break photo à los Castillos. Il y a un minibus, de nouveau, beaucoup de questions fusent et beaucoup de photos sont prises !

Nous sortons ensuite de la Quebrada et roulons jusque Cafayate. Il fait très chaud ! Nous traversons des vignes. C’est la fin de la RN 68, nous rejoignons la RN 40 !

Nous allons nous poser dans un camping en plein centre, où nous accueille Gabriel arrivé plus tôt dans la journée ! Une fête se prépare sur la place, il s’agit de la fête de la virgen del rosario… Nous dégustons une bonne glace et buvons une boisson fraiche et des cafés. Nous retournons sur la place et assistons au début de la cérémonie. Il y a énormément de monde. Nous sentons que nous n’allons pas pouvoir nous endormir tôt ce soir…

Nous installons la chambre dans la tente puis retournons manger dans la rue, empañadas, sandwichs et frites. C’est vite avalé. De retour au camping, nous rencontrons une française, elle vit à Uyuni avec son petit copain bolivien et s’est pris des vacances. Nous entendons la cérémonie comme si nous y étions, c’est le moment de la bénédiction, tout le monde y passe, vignerons, ambulances, policiers, cavaliers, tracteurs… C’est parti pour durer ! Papa va acheter un dessert mais ne parvient pas à traverser vers la place, nous aurons donc du pop-corn.

Les enfants filent se coucher, il est déjà tard. Les parents se couchent encore plus tard. La fête se termine aux alentours de minuit, le calme est de retour.

Demain, nous prenons une journée de repos forcé à Cafayate, en espérant que ça fasse du bien au genou de Maman…

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Delphine Bouzahzah dit :

    Coucou vous 4, nous espérons que vous allez bien.
    Merci, les photos sont vraiment magnifiques, que du bonheur pour les yeux…
    Bonne continuation et gros bisous à vous tous de nous 4.
    Delphine et Jean-Luc.

  2. Romain dit :

    Les paysages de l’étape me transportent au milieu d’un western ! Hallucinant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.