18 novembre 19 – Puerto Montt – J229

Comme hier, nous nous levons plutôt tard, surtout Lucas qui nous rejoint vers 9h30 ! Aujourd’hui, il ne pleut pas !

Petit programme tranquille, Papa va aller faire un tour à la poste au cas où le colis serait arrivé et faire le tour de magasins de vélo pour des plaquettes de freins, de nouvelles chaînes et éventuellement des attaches de sacoche, les réparations à la colle epoxy ou à la glue n’ayant pas été un succès. Maman va rester à la maison avec les enfants.

Du côté de Papa, c’est très long à la poste ! Plus d’une heure d’attente ! Tout ça pour rien puisqu’ils n’ont pas notre colis. Il ne trouve rien non plus aux magasins de vélo.

Du côté de Maman, c’est dur d’occuper les enfants. Ils ne veulent rien faire mis à part regarder des dessins animés. Les écrans c’est la plaie ! Ils réussissent à faire des parties de Dobble et de Uno puis au bout d’un moment, Maman veut la paix alors elle les laisse regarder ce satané écran.

L’heure du déjeuner approche mais Papa n’est toujours pas là. Tant pis, Maman lance les pommes de terre sautées. Juste au moment de passer à table, Papa arrive ! Quel timing !

Les ventres bien remplis, nous partons à l’aire de jeux pour enfants près de la baie. Malheureusement, nous verrons plus tard que nous ne sommes pas allés à la bonne (il y en avait une bien mieux), mais les enfants se sont bien amusés quand même.

Pour le goûter, nous passons acheter du pain et du chocolat. Maman rentre à la maison avec les enfants. Papa va faire des courses pour demain, tenter d’autres boutiques de vélos, et passe au centre commercial pour voir s’il peut croiser le Père Noël. Nous nous y prenons tôt mais comment savoir ce que nous pourrons trouver sur le chemin.

En chemin, Papa s’est retrouvé au milieu d’une manifestation, mais tout se passe bien. Par contre, tous les magasins ferment à son passage. Pas évident de faire les courses dans ces conditions !

Puis pas grand chose, nous mangeons des courgettes et des poivrons avec des saucisses pour le dîner. Les nuages sont un peu partis, nous voyons les volcans !

Avant d’aller au lit, les enfants regardent Lina faire de la couture.

Mais au final, impossible de coucher Martin, il dit avoir peur dans la chambre et pleure. Peut-être qu’il pense encore aux évènements d’hier. Il reste donc assis sur une chaise, dos à la télévision (nous ne pouvons pas demander à Lina de l’éteindre). Pas pratique pour cacher les cadeaux confiés par le Père Noël ! Au bout d’un moment, Maman l’accompagne dans la chambre, il s’endort en 30 secondes !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.