22 juillet 21 – Du Cheylard aux Ollières-sur-Eyrieux – 30 km (51 km) – J2

Pour la nuit, nous avons vite retrouvé nos habitudes. Lucas se colle à Maman et lui donne régulièrement des coups, Martin pose sa tête sur l’oreiller de Papa… Qu’est-ce que nous avons bien dormi ! Blague à part, ça fait du bien de se retrouver tous les 4. Ah, qu’est-ce qu’on est serrés, au fond de cette tente. Chantent les cyclistes, chantent les cyclistes…

Nous émergeons doucement vers 8h. Nous envoyons Martin et Lucas chercher les pains au chocolat à l’accueil du camping. Après la journée d’hier, ils l’avaient bien mérité !

Petit-dej, pliage et au moment de partir, nos voisins viennent nous voir. Une famille de 4, ils sont arrivés tard hier soir. Martin et Lucas ont sympathisé avec leurs enfants pendant notre phase de rangement. Comme à son habitude, Martin leur a raconté toute notre vie et ils s’avèrent que ce sont de très bons amis de nos voisins sur le Plateau ! Quel hasard ! Nous papotons un peu et nous mettons en route.

Bon, il faut vite le dire car nous commençons par nous arrêter au Cheylard faire quelques courses. Gros progrès depuis hier, Lucas arrive à démarrer tout seul ! Il a pris le coup en jouant avec les enfants au camping !

Les paysages d’aujourd’hui sont bien différents d’hier. Nous descendons l’Eyrieux. La plupart du temps, nous sommes sur une voie partagée mais il y a très peu de voiture (la vraie route est de l’autre côté). Le revêtement est bien meilleur qu’hier. Nous sentons bien que les enfants se font plus plaisir, c’est cool !

Seul hic, Martin a vite tendance à partir en échappée. Il ne faut pas le laisser trop partir seul parce que mine de rien, il appuie sur les pédales le bougre ! Il va beaucoup plus vite que Lucas. Ne voulant pas trop le brider, nous faisons deux groupes. Mais régulièrement, le 1er groupe s’arrête pour attendre le 2ème.

Toute la matinée, nous doublons une famille qui nous redouble. A chaque fois, nous nous re-re-re-re-re-disons bonjour. Ça fait beaucoup rire les enfants. De leur côté, ils sont deux, plus jeunes que les nôtres. Une petite fille roule sur un vélo attaché à celui de sa mère, un petit garçon dans une carriole deux places tiré par le papa. Ils ont aussi une draisienne, un pot… Bref, qu’est-ce qu’ils sont chargés ! Nous papotons de temps en temps. Ils nous déconseillent la voie bleue entre Valence et Tournon, elle est inondée à plusieurs endroits. C’est toujours bon à savoir.

Pour la pause du midi, nous nous arrêtons sur une aire d’autoroute pour vélo. Il y a un peu de monde mais surtout, des tables, de l’eau et de l’ombre. Ce sera parfait !

Au moment de repartir, il fait déjà chaud… Espérons que nous pourrons nous baigner ce soir !

Pause bonbon à l’ombre dans un village. Nous en profitons pour appeler un camping pas trop loin. Il y a la rivière et une piscine, les enfants seront ravis !

Beaux gosses !
C’est bon, Lucas est à l’aise maintenant

Il est un peu moins de 16h00. Ouh là, ça descend fort pour rejoindre le camping au bord de la rivière ! Il faudra remonter demain… Il faut présenter le passe sanitaire, nous sommes surpris mais c’est parce qu’il y a une piscine. Nous sommes en règle et heureusement parce que les enfants lorgnent sur la piscine depuis notre arrivée… Maman emmène les enfants prendre le goûter à la rivière pendant que Papa monte la tente (rassurez-vous, il nous a rejoint quand même). Nous croisons la famille de ce matin, ils campent ici aussi.

L’eau est fraîche mais qu’est-ce que ça fait du bien !

Nous filons ensuite à la piscine. Martin et Lucas sautent dans l’eau, nous montrent les progrès en natation suite à leur colonie et s’amusent comme des petits fous. 30km et ils ne sont pas fatigués !

Pour ce soir, c’est pizza ! Les enfants profitent des jeux et nous ne faisons pas de vieux os…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Christophe dit :

    Au top la petite famille ! Yes dans ce sens c’est en faux plat descendant donc les km passent vite, c’est super vouas avez beau temps 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.