13 juin 19 – De San Luis à 4000 sous Laguna Huachacocha – 17 km (1676 km) – J71

Réveil à 6h00, Maman a mal à la gorge, elle n’a pas très bien dormi. Nous nous levons, difficilement pour les enfants. Maman et les petits vont acheter du pain, sur la place. Il y a déjà la queue à la banque. Pendant ce temps, Papa filtre de l’eau. Nous allons dans le restaurant d’en face prendre un thé, un café et du pain avec un œuf au plat dedans. Bien sûr, le serveur ramène deux cafés au lieu du thé de Papa, mais le mal est vite réparé.

Nous vidons la chambre, chargeons les vélos. Il est 8h00 et nous partons. La banque est ouverte, nous en profitons pour échanger deux billets de 100 contre des petites coupures. Dans les tiendas ou les restaurants, c’est toute une histoire quand nous présentons un billet de 10 pour payer S/7. Ils n’ont jamais la monnaie.

Nous rejoignons la piste dès la sortie du village. Au début, ce n’est pas trop dur. Nous n’avançons pas trop mal. Martin aide bien Maman dans les pentes. C’est calme, il y a peu de circulation. La route est bordée d’eucalyptus, nous sommes à l’ombre, il fait bon.

Mais passés 10 km, la piste devient mauvaise et la pente plus forte. Maman tombe en glissant sur les cailloux. La galère commence… Nous poussons les vélos pendant environ 500 m, les enfants marchent. Puis passée une épingle, ça va un peu mieux. Tout le monde en selle, c’est reparti. Mais la joie est de courte durée. De nouveau, il nous faut pousser… Nous nous arrêtons souvent.

Il est plus de midi, nous avons parcourus 12 km. Nous décidons de faire la pause déjeuner. Nous nous reposons et profitons de la vue.

Nous repartons vers 13h30. Nous ne restons pas longtemps sur les selles… De nouveau, il nous faut pousser, les enfants marchent. Maman voudrait chercher tout de suite où dormir. Nous sommes fatigués. Mais Papa veut continuer et chercher à partir de 16h00. Il espère rejoindre le lac aujourd’hui…

Nous poussons, nous montons en faisant marcher les enfants. Il nous reste 7 km à parcourir. Nous prenons la décision de faire partir Papa devant avec Lucas (il arrive à pédaler), il montera la tente arrivé là-haut et reviendra aider Martin et Maman qui vont continuer doucement. Martin marche et Maman pédale de temps en temps sinon pousse… Nous abandonnons vite cette idée. Papa propose de s’arrêter, mais il n’y a nulle part où bivouaquer… Nous nous remettons en route tous ensemble.

Nous avançons un peu puis Papa, voyant que Maman n’y arrive plus, veut qu’elle marche avec Martin et abandonne le vélo, il reviendra le chercher plus tard. Il est plus de 16h00, Maman craque ! Elle n’en peut plus… Elle pense que nous arriverons trop tard au lac. Une fois le soleil parti, il fait très froid à cette altitude. De plus, Martin est fatigué.

Papa lève les yeux et voit au-dessus de la route un endroit qui pourrait faire l’affaire ! C’est décidé, nous allons dormir ici ! L’eau n’est pas tout près, il faudra marcher un peu demain matin mais ce n’est pas grave. Nous installons la tente, les enfants jouent dans les cailloux.

Papa lance le dîner (des pâtes) avant 18h00. Mais c’est long de faire chauffer l’eau à 4000 m ! Nous mangeons quand le soleil est déjà passé derrière la montagne. Il ne fait pas chaud, nous ne traînons pas. Nous terminons le repas avec la nuit qui arrive. La lune est tellement belle qu’elle nous fait de l’ombre !

Nous filons nous mettre au chaud sous la tente. Nous espérons ne pas avoir trop froid cette nuit. Nous couvrons bien les enfants, et nous aussi. Maman va essayer de ressortir prendre des photos des étoiles malgré le froid. Elle a encore très mal à la gorge, elle espère mieux dormir cette nuit.

La journée a été encore plus dure que nous l’imaginions. Nous terminerons la piste vers le lac demain. Nous verrons si nous dormons là-bas ou pas.

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Fanny dit :

    Whaaaa le ciel étoilé mon dieu c’est magnifique !

  2. Chris dit :

    Magnifique cette piste et ce lieu de bivouac ! ET que dire de la photo avec la tente et ce ciel étoilé en fond !
    C’est dur mais les paysages sont superbes ! Allez courage à vous 4

  3. Geneviève Bonnard dit :

    C’est vrai que la photo du ciel nocturne est magnifique. A cette altitude, sans pollution, le soir le spectacle doit être grandiose. De plus l’hémisphère Sud étant tourné vers l’intérieur de la galaxie, il doit y avoir beaucoup plus d’étoiles. Courage dans ces moments plus difficiles et merci pour ces partages.

  4. Mamie dit :

    Coucou les enfants très belles photos un beau coucher de soleil avec la tente .c’était une très dure journée pour vour courage pour la suite.
    Bisous de mamie
    😘😘😘😘

  5. Papy Christian dit :

    coucou j’espère que vous avez passé une bonne nuit… vers 4000m la nuit va être reposante, rester au chaud sous la tente
    bisous 💖💖💖💖
    papy Christian

  6. Roulez Doudous dit :

    Effectivement, le ciel est magnifique la nuit ! C’est magique 🙂

  7. Seb dit :

    Le bivouac étoilé !! Rien à ajouter 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.