4 août 19 – Bilan – 4ème mois de voyage

Des endroits dénués de touristes au Machu Picchu, nous pouvons dire que nous avons connu plusieurs ambiances durant ce quatrième mois. A chaque fois, nous avons pris beaucoup de plaisir à parler avec les locaux et avec les autres touristes.

Sur la route, nous avons eu moins de dénivelé et réalisé globalement des plus longues étapes. C’était plus facile ! Une chose ne change pas, les paysages sont toujours aussi beaux ! Une deuxième chose ne change pas, le vent… Nous l’avons généralement de face, il n’a pas envie de nous rendre service…

Nous nous sommes permis de prendre le bus et avons fait un grand saut. Cela nous a fait gagné du temps dans la traversée de ce grand pays. Nous ne savons pas si nous avons bien fait, mais nous avions envie d’avancer. C’était juste le moment de le faire…

Nous avons réussi notre pari, nous avons moins dormi à l’hôtel et avons campé, dormi chez l’habitant et dans des casas de ciclistas. Depuis Cusco, les nuits sont plus froides mais cela reste supportable. Nous avons également du soleil au lever, ça change tout ! Dernièrement, les journées sont ensoleillées.

Ce mois-ci, nous avons fait beaucoup de rencontres mais une nous a particulièrement marqués. Une superbe rencontre, Irina, Patrice et Stanislas. C’était top, nous les avons revus plusieurs fois, avons suivi les mêmes routes, partagé nos impressions. Les enfants ont pu jouer avec Stan, les parents ont pu se changer les idées en discutant avec Irina et Patrice.

Avec la visite de la vallée sacrée, nous avons abandonné les vélos pour la deuxième fois de ce voyage. Cela nous a permis de faire un break, comme une impression de vacances, cela change de notre routine : se lever, tout ranger, pédaler, se ravitailler, trouver où déjeuner, pédaler, trouver où dormir et dîner. Même si Maman l’avait déjà vu, le Machu Picchu reste magique, de même que toutes les ruines inca. Tout le monde a adoré ! La montagne aux 7 couleurs nous en a mis plein les yeux ! Les enfants ont vraiment bien marché durant toutes ces visites ! Et nous avons battu notre record d’altitude !

Mais autre fait marquant, nous avons aussi passé une nouvelle frontière et découvert un nouveau pays, la Bolivie ! Nous n’y avons pas encore passé beaucoup de temps mais pour le moment, nous sommes ravis.

La maison manque beaucoup moins aux enfants mais Martin est souvent triste de laisser les gens derrière lui. A chaque fois, les séparations sont difficiles. Tout est beaucoup plus facile pour Lucas, il passe beaucoup plus facilement à autre chose. Pour ce qui est du pédalage, Lucas pédale plus que Martin. Martin aide Maman seulement quand c’est vraiment difficile sinon, il juge que ce n’est pas la peine… Il deviennent autonomes en espagnol, ils apprennent très vite ! Mais ils ne réalisent toujours pas seuls des gestes qu’ils faisaient auparavant, comme s’habiller le matin par exemple… Espérons que ça va (re)venir…

Ça y est, le vélo est devenu naturel pour nous. Plus de 3000 km que nous roulons, nous pensons pouvoir dire que nous sommes des cyclo-voyageurs maintenant !

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. even dit :

    Hello, Merci pour cette synthèse pleine de “vie”. Des crevaisons ?
    Bonne route

  2. Mamie dit :

    Super tout ce conte rendu des 4 mois passés avec des belles photos maintenant on attend la suite avec la Bolivie.
    Gros grooos bisous à mes petits bouts que mamie aime très très fort 😘😘❤❤❤

  3. Mickael C dit :

    Bravo pour tous vos efforts, et je me demande comment vous faites pour tenir ce blog au jour le jour ou presque !

    • Roulez Doudous dit :

      Ça devient difficile de planifier les articles en Bolivie, le réseau mobile n’est pas top et il n’y a pas de wifi… Mais nous tenons notre journal de bord à jour ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.