27 septembre 19 – De El Laco à la douane Paso Sico – 41 km (5061 km) – J176

Nous avons très bien dormi cette nuit, nous avons eu bien chaud, peut-être même un peu trop… Martin a beaucoup parlé en dormant, en espagnol ! Nous nous levons en essayant de ne pas faire de bruit et prenons le petit-déjeuner. Nous jouons un peu avec le chat.

Nous plions toutes les affaires, sortons les vélos et disons au revoir au chat. Nous allons partir quand Guillermo sort nous dire au revoir.

Nous commençons par terminer la montée d’hier. Maman est toujours malade mais ça passe plus facilement qu’hier. Les couleurs sont toujours magnifiques.

Nous allons attaquer une belle petite descente, toujours dans un décor de rêve !

Puis c’est reparti pour la deuxième montée de la journée, elle est plus raide, surtout sur la fin. Le vent est de côté, il nous déstabilise un peu. Sur la fin, il nous pousse très fort dans le dos, heureusement car la pente est forte !

Après l’effort, le réconfort ! Nous faisons donc une pause grignotage avant d’attaquer la grande descente ! Elle est top ! Nous filons à toute allure et toujours dans des décors au top (désolés si nous nous répétons !).

Dernière ligne droite, la frontière est en vue.

La limite est nette, nous perdons le goudron en arrivant an Argentine. La douane est encore à 12 kilomètres d’ici.

Le vent est toujours de 3/4 arrière, il nous pousse mais pas toujours du bon côté. Il nous surprend à nous diriger dans les tas de gravier. Il nous faut être attentifs. Malgré cela, nous avançons bien.

Nous faisons la pause déjeuner puis terminons la piste jusqu’à la douane. Elle est vraiment perdue au milieu de nulle part !

Les formalités sont vite réalisées. A l’entrée en Argentine, l’officier de l’immigration nous pose beaucoup de questions. Il demande à voir nos cartes bleues (comme si ça prouvait que nous avions de l’argent…) et veut avoir une adresse de résidence, nous cherchons et lui donnons le nom d’un camping à Salta. Pendant ce temps, les enfants se font prendre en photo et regardent des vidéos sur youtube avec un gendarme.

Nous nous installons ensuite dans les dortoirs mis à disposition des passants, c’est grand confort, des lits, une cuisine, de l’eau chaude, du chauffage et même du wifi ! Enfin, ils ne se souviennent plus du code, heureusement, en fouillant dans un tiroir, Papa tombe dessus par hasard ! Nous nous reconnectons donc à la civilisation. Nous prenons le goûter, Maman met à jour le blog, Papa se rase, les enfants jouent. Ils deviennent vite un peu pénibles et nous empêchent de nous reposer. Nous les mettons devant un dessin animé par facilité. Il faut avouer que ça rend service parfois…

Nous préparons à manger et passons à table. Les enfants vont ensuite se coucher, suivis de près des parents.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Raphael dit :

    Waouh, déjà l’Argentine… ça passe vite !
    Vos photos de paysages sont toujours aussi magnifiques !!! Ça m’intéresserait de savoir quel est votre appareil photo.
    Des bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.