30 septembre 19 – San Antonio de los Cobres – J179

Les parents étaient vraiment trop à l’étroit dans ce petit lit, en plus, avec la chaleur, ils n’ont pas très bien dormi. Nous nous levons tout de même à 08h00, c’est presque une grasse matinée. Nous allons prendre le petit-déjeuner une boisson chaude, du pain et du jus d’orange. Nous profitons ensuite de la bonne douche chaude, ça fait vraiment du bien. Nous plions tout, sortons les vélos et il est déjà 11h00. Nous attendons German.

Il arrive peu après, nous le suivons pour aller chez lui, ce n’est pas très loin. Nous sommes accueillis par toute sa famille, ils sont nombreux à vivre ici. Son père nous assaille de questions. Nous apprenons qu’il conduit des gros engins dans une mine et qu’il ne lui reste plus que quelques mois avant la retraite. Il nous joue ensuite un morceau de guitare.

Pendant ce temps, les enfants jouent dehors avec un petit quad.

Nous prenons ensuite le repas, des steaks de vache panés avec du riz, c’est très très bon. Vient ensuite une soupe, en Argentine, la soupe est servie après le plat principal. Ils veulent que nous reprenions de tout, ils nous disent que nous avons besoin de force, nous, nous n’avons plus faim 🙂

Toute la famille continue de nous poser des questions. Un peu avant 15h00, nous partons en pick-up voir le viaduc de la Polvorilla. Nous sommes avec German, son fils et sa sœur. Nous reprenons la piste d’hier et découvrons donc le paysage. German roule très vite…

Nous arrivons en vue du pont, il est superbe. Nous nous arrêtons pour faire des photos juste à côté d’une cache. Nous faisons découvrir le jeu à German qui vient la chercher avec nous. Nous laissons Martin la trouver, il est ravi.

Nous continuons ensuite la piste pour aller sous le pont. La structure métallique est impressionnante, cela doit être sympa de voir un train passer. Mais il ne circule que deux fois par semaine et ce n’est pas aujourd’hui. Nous allons chercher une deuxième cache avec Maricel, la sœur de German cette fois. Il faut grimper un peu au poteau pour la trouver, c’est Papa qui s’en charge.

Nous prenons ensuite le petit chemin en zigzags qui permet de rejoindre le haut du pont et nous le traversons. Nous faisons très attention pour que les enfants n’aillent pas trop au bord.

Nous redescendons et entendons des clochettes en face, ce sont des chèvres qui descendent dré dans le pentu. Elles nous impressionnent !

Elles nous rejoignent en bas alors que nous prenons notre goûter. Elles sont prêtes à tout pour en avoir un bout ! De même que les petits oiseaux qui nous tournent autour.

Nous rentrons et prenons de nouveau un bon goûter, pourtant il est déjà 17h30. Nous goûtons le mate, il est délicieux et mangeons du pain. Les enfants rentrent de l’école, mangent un morceau et filent devant la télévision, Martin et Lucas s’empressent de faire de même. Tout le monde grignote jusque 20h00.

Nous attendons German pour aller faire des courses. Ses sœurs nous disent de ne pas y aller seuls car les commerçants font payer les touristes deux fois plus cher.

C’est à 20h30 que les enfants commencent leurs devoirs d’école. D’habitude à cette heure là, nous sommes couchés. Les enfants font du coloriage et du découpage quand nous découvrons où nous allons dormir. Nous ne monterons pas la tente en fait.

German finit par rentrer, Maman file donc faire les courses avec lui. En rentrant, les enfants ne veulent pas se coucher pourtant il est déjà 22h00 ! La famille commence à faire le repas, ils sont surpris que les enfants aillent déjà se coucher. Cela va être dur pour nous de suivre le rythme argentin ! Nous sautons tous le dîner pour aller nous coucher, nous sommes éreintés.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Cecile dit :

    Une journée de réconfort….. ça doit faire du bien 😊

  2. Bouzahzah Delphine dit :

    Coucou Richard, Nathalie et les enfants,
    nous espérons que vous allez bien. je suit toujours votre aventure avec grand plaisir, à chaque fois c’est comme ci j’étais là-bas avec vous, c’est un régal et les photos sont très belles !!!
    Un grand merci à vous 4 de nous faire partager votre expédition. Bonne continuation et gros bisous à vous tous.
    Delphine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.