04 novembre 19 – Mendoza – J215

C’est notre dernière journée à Mendoza qui commence. Nous nous levons et prenons le petit-déjeuner. Les enfants d’Andrés sont là, ils ne vont à l’école que cet après-midi, pour changer c’est PS4…

Maman a regardé sur internet le prix de la veste qu’elle a vue la veille. Il s’avère qu’elle est 100€ moins cher au Chili ! Du coup, elle décide d’attendre le Chili pour l’acheter. Il faudra qu’elle fasse avec le matériel à disposition jusque là.

Papa analyse la tente pour savoir ce que nous allons précisément demander à Hilleberg. Il brosse les fermetures, tatone le tout pour voir l’état. Pendant ce temps, Maman prépare les sacoches puis monte jouer un peu avec les enfants. Ils font des parties de dobble accompagnés de Claudia et Belisario qui s’est approché de la table par curiosité.

Le repas du midi est vite pris. Andrés, qui est revenu du travail pour sa pause du midi, nous commande un taxi pour ce soir. Nous disons au revoir à Renata et Belisario. Puis Martin et Lucas jouent pendant que les parents finissent de tout emballer.

Nous envoyons le mail au SAV d’Hilleberg. Ne sachant pas combien de temps nécessite la livraison, nous options pour la poste restante à Puerto Montt. Même livré rapidement, ça nous laisse un mois pour y arriver.

Pour le goûter, nous avons la visite d’un cycliste anglais, Matthew, il voyage depuis plus de 2 ans. Il a rencontré plusieurs fois Michael et Claudia. Il prend le bus ce soir pour Bariloche et a également dû confier son vélo. Mais lui a la chance d’avoir directement un entrepôt à destination pour la livraison. Vous l’avez compris, nous doutons toujours d’avoir fait le bon choix…

Au départ de Matthew, Maman contribue à la décoration des murs de la maison. Elle dessine notre logo.

Andrés rentre du boulot, nous avons juste le temps de discuter un peu que c’est au tour de notre taxi d’arriver. Il est même en avance ! Petite photo de groupe ! Nous espérons revoir les allemands, ils vont chercher leur camping-car à Punta Arenas et vont remonter la carretera australe. Nous avons donc toutes nos chances !

Ne sachant pas de quelle plateforme notre bus part, le taxi nous dépose un peu au hasard. Nous avons de la chance, nous sommes pile poil au bon endroit ! Heureusement car tous nos sacs ne sont pas faciles à transporter sans nos vélos. Nous avons tout de même réussi à bien tout empaqueter !

Nous attendons le bus, il a un peu de retard. Nous montons à bord et nous arrangeons avec les gens déjà présents pour pouvoir être à côté les uns des autres. Nous sommes super bien installés ! Nous ne savons pas trop si nous allons avoir à manger mais peu de temps après le départ, nous avons notre réponse. Elle est positive ! On nous amène des couverts en métal et un verre en verre, grande classe ! Puis arrive un plateau repas et un plat chaud !

Nous allongeons nos fauteuils et ne tardons pas à nous endormir.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.