19 décembre 19 – De Rio Bravo au Refugio X91 – 47 km (8180 km) – J259

Nous avons très bien dormi à l’abri dans ce beau refuge. Ce matin, il y a beaucoup de vent et seulement quelques averses de temps en temps. Nous voyons même le soleil !

Nous prenons notre temps, nous plions tout ce que nous avions mis à sécher. Avec le vent de ce matin, tout est sec ! Il y a un autre refuge à un peu plus de 45 kilomètres d’ici. Par contre, il y a presque 900 mètres de D+. Nous allons essayer d’y arriver afin de dormir au sec, mais cela nous semble difficile… Edson part devant. C’est seulement vers 11h00 que nous partons enfin.

Les 20 premiers kilomètres sont quasiment plats (ça promet de monter pour la suite…). La piste est très bonne et il y a peu de circulation, le trafic est régulé par les barges de toute façon.

Au bout de 10 kilomètres, une bifurcation se présente à nous. A droite, la ruta 7 qui va à Rio Pascua, à gauche la X-91 qui va à O’Higgins. On nous a donc menti depuis le début ! La carretera austral ne va pas à O’Higgins. Edson s’est arrêté là, il est perplexe. C’est au même endroit que nous pénétrons sur la commune d’O’Higgins. Mais la ville est encore à 88 kilomètres !

Nous repartons tous ensemble. Une petite averse nous arrête. Papa insiste pour que nous mettions les ponchos, Edson en profite pour nous distancer de nouveau.

La pluie ne dure pas longtemps, voilà du ciel bleu ! Aujourd’hui, nous allons pouvoir prendre un vrai déjeuner ! Il n’y a pas vraiment d’endroit pour s’arrêter, tout est humide tout autour de nous, il y a énormément de marécages. C’est donc au bord de la route que nous faisons notre pause.

Le ventre bien plein, nous reprenons notre route. Le soleil est toujours là. Ça change tout de pouvoir profiter du paysage. Il y a des cascades de toute part, ça coule de partout !

Et les montées commencent, il y en a plusieurs au programme… C’est raide, très raide ! Heureusement que nous n’avons pas à faire ça sous la pluie !

Chaque montée est ponctuée par une belle descente. Nous pouvons aller vite, la piste est bonne !

Encore une ascension de terminée, la vue est belle de là-haut !

Et ça continue, nous descendons de nouveau.

L’ultime montée est très très raide. Nous avons rattrapé Edson, il craque et pousse. A notre tour, nous devons pousser également. C’est la plus courte de la journée mais la plus raide aussi !

De l’autre côté, nous rejoignons un lac, encore une fois, c’est magnifique ! Le refuge n’est plus très loin, nous sommes fatigués !

Edson et Papa dépassent le portail, Maman les arrête en leur disant que le refuge doit être là. Elle va voir et en effet, la cabane est cachée un peu plus loin. Deux brésiliens sont déjà là, il font la carretera austral à pied avec une remorque. Le refuge n’est pas très grand mais nous devrions réussir à tous rentrer !

Maman lance un feu dans la cheminée, Papa prépare à manger. Nous sommes rejoints par Maxime, un russe. Il s’arrête manger mais repart pour rouler encore un peu. Peu de temps après, c’est un polonais qui arrive. Voyant que nous sommes nombreux, il décide d’aller planter sa tente un peu plus à l’écart, nous ne le verrons pas de la soirée. Tous les deux arrivent de O’Higgins et se dirigent vers le nord.

Le dîner pris, nous installons notre chambre. Il y a quelques courants d’air dans le refuge mais nous devrions être bien ! Les marcheurs ont pris les lits, Papa et Edson s’installent sur les bancs, Maman et les enfants sur le sol.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.