24 janvier 20 – Du Cruce Y71-Y635 au Refugio Pingüino – 58 km (9317 km) – J296

La nuit a été bien difficile, surtout le début. Impossible de calmer les enfants, Martin a fini par s’endormir vers 22h30, Lucas est resté éveillé jusque minuit ! C’est dur pour les parents, surtout qu’ils étaient crevés de la journée…

Ce matin du coup, quand le réveil sonne à 06h00, c’est vraiment dur ! Lucas nous fait une crise, de quoi réveiller Rene et Luciano qui dorment en bas… La journée commence bien…

Nous prenons le petit-déjeuner, Rene part vers 07h30, de notre côté, nous sommes prêts à partir à 08h30, juste après Luciano. Le vent souffle dehors, il fait froid. Du coup, nous partons bien couverts. Martin et Lucas gardent leurs doudounes la journée depuis que nous avons quitté El Calafate.

Nous repartons le long de la baie. Comme hier, régulièrement, nous voyons des guanacos.

Le vent s’est calmé. Nous approchons d’un autre refuge et décidons de faire une pause grignotage. A l’intérieur, nous retrouvons Alejandro, il a dormi là, tout seul.

C’est reparti, 18 kilomètres plus loin, nous arrivons à un autre refuge. Il est 11h30 mais nous décidons de ne pas manger là et de continuer jusqu’au parc des pingouins. A l’intérieur, il y a un beau dessin d’un pino !

Quand nous reprenons la route, nous laissons le début de l’asphalte qui nous faisait de l’œil pour continuer sur la piste. Elle est beaucoup moins bonne, il y a beaucoup de portions en tôle ondulée. Les 15 kilomètres qui nous séparent du parc vont être longs à faire…

Voilà le parc au bord de la baie. Après un briefing, nous faisons notre pause déjeuner. Puis, avec entrain, nous attaquons notre visite ! Dans ce parc, nous pouvons voir des pingouins rois. Tout est fait pour les protéger, donc nous ne pouvons pas approcher de trop près mais des longues vues sont à disposition. C’est la période d’incubation des œufs, chacun leur tour, le père et la mère couvent. Nous pouvons voir les bourrelets près de leurs pieds. Nous assistons aussi au repas d’un petit fraîchement né. C’est magique. Martin apprécie vraiment, il est émerveillé, Lucas semble un peu moins intéressé. Les parents sont vraiment heureux de leur côté, ils sont comme des enfants !

Fin de la visite. La garde offre des coloriages et des badges aux enfants. Nous demandons si nous pouvons avoir de l’eau potable, nous récupérons un peu plus de 3 litres. Il est 15h40, nous avons déjà fait 57 kilomètres depuis ce matin, nous décidons de rester au refuge à côté du parc. Nous allons donc nous installer 2 kilomètres plus loin.

Goûter, lessive, filtrage de l’eau du rio pour compléter celle que nous avons récupérée, jeux pour les enfants… L’après-midi se termine tranquillement. Nous prenons le dîner tôt en espérant que ce coup-ci, les enfants nous laisseront dormir. Nous ne serons que 3 dans l’espace dortoir, Papa va dormir en bas.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.