15 décembre 19 – Du Rio Baker à Cochrane – 31 km (8006 km) – J256

La nuit a été plus fraîche que d’habitude, peut-être à cause de l’humidité. Ce matin, nous avons de la condensation dans la tente, mais tout va bien, il ne pleut pas, il y a même du soleil !

Nous prenons notre petit-déjeuner et faisons tout sécher, forcément, c’est plus long que d’habitude… Nous disons au revoir à Martin et Lucas, les argentins hein, pas les nôtres !

Nous voilà enfin prêts ! Nous attaquons par une montée, pas évident pour commencer la journée !

C’est dur, un peu comme d’habitude en fait 🙂 Mais les paysages sont toujours là pour nous donner du courage ! Nous croisons un couple de bretons qui remontent vers Quito. Le vent souffle fort, nous ne traînons pas très longtemps. Les montées s’enchaînent et se ressemblent de par leur difficulté. De nouveau, nous croisons des cyclistes, une anglaise qui va en Colombie et un français qui va jusqu’en Alaska. Nous avons droit à une grande descente, qui est suivie, vous vous en doutez… par une bonne montée. Le premier raidillon a raison de Papa, pour une fois, il pousse un peu !

Encore une montée, il est bientôt l’heure de manger, nous cherchons donc un endroit où nous poser. Et sur qui nous tombons ? Notre cher Edson ! Il a de nouveau crevé ! C’est vraiment pas de chance… Du coup, nous décidons de rester là pour déjeuner. Une cycliste canadienne arrive à notre hauteur, elle est partie de Puerto Montt direction Ushuaïa.

Comme à son habitude, Edson part devant. Nous décollons à notre tour et terminons cette satanée, pardon, splendide, montée. Un troupeau de guanacos nous regarde passer et nous voilà enfin devant notre panneau préféré !

Voilà l’heure tant attendue depuis ce matin, ou plutôt, le kilomètre ! Nous franchissons la barre des 8000 ! Youhou !

Une descente nous amène dans une petite vallée, le long de la route coule un petit rio. Un moment d’apaisement avant les dernières côtes !

Après 31 kilomètres, Cochrane nous souhaite enfin la bienvenue ! Nous n’avons pas fait beaucoup de bornes aujourd’hui et pourtant, nous sommes bien fatigués. Il faut dire que nous avons fait plus de 600 mètres de dénivelé mais avec des pourcentages de pente élevés ! Ça casse bien les jambes !

Nous rejoignons Edson au camping. Comme d’habitude, nous sommes très bien accueillis. Il y a du monde mais pas énormément de cyclistes. Nous plantons la tente, profitons des douches et allons faire les courses. Nous avons de la chance, nous sommes dimanche mais le petit supermarché est quand même ouvert ! Les enfants courent partout, parlent avec tout le monde, ils sont contents.

Nous prenons le dîner et prévoyons de faire plus d’achats demain dans un magasin plus grand qui est fermé le dimanche. Nous reprendrons la route après.

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Papy Christian dit :

    c’est fait encore un nouveau nombre rond, le cap des 8000km est franchi et sous le soleil c’est super…
    bisous à vous quatre 😘😘😘😘
    papy Christian

  2. Mamie dit :

    Coucou les enfants , heureusement que tu précises que ce n’est pas Lulu et Martin 😂😂 de très belles photos et vous avez atteint les 8000 👏👏 encore il reste à pédaler pour arriver à Ushuaia tu te rappelles quand on allait aux skis ,dans la voiture avec ta sœur vous chantiez (
    J’y arriverai j’y arriverai de Jumbo ) 😂😂
    Grooos bisous à mes petits bouts qui me manquent beaucoup
    😘😘😘❤️❤️❤️
    Mamie

  3. Mickael C dit :

    8000km, c’est impressionnant ! Sympa cette région apparemment 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.