17 février 20 – D’Aguas Dulces à La Pedrera – 53 km (9991 km) – J320

Le réveil est un peu plus facile ce matin, sauf pour les enfants pour qui c’est toujours un peu difficile. Mais nous sommes tout de même plus efficaces. Vers 09h00, nous sommes prêts à partir. Mais le temps en décide autrement. Quelques gouttes tombent puis c’est un véritable orage qui s’abat sur nous ! Nous attendons que les trombes d’eau arrêtent de tomber… Heureusement, cela ne dure pas trop longtemps. Vers 10h00, nous pouvons enfin nous mettre en route.

Premier arrêt, la supérette puis nous partons sur la ruta 10. Elle est beaucoup plus calme que la 9, il y a moins de trafic. Le ciel est couvert et ce n’est pas pour nous déplaire. Au moins, les températures sont supportables.

Nous nous rendons ensuite au faro Cabo Polonio. Pour s’y rendre, il faut monter à bord de gros camions pendant 7 kilomètres. Sur place, nous sommes presque surpris. Il y a un village avec énormément d’hôtels et de restaurants. Cela se sent que nous sommes en fin de saison haute, il n’y a pas tant de monde que ça. Nous nous dirigeons directement vers le phare et vers la réserve de lions de mer (c’est surtout pour ça que nous sommes venus). C’est magnifique. Nous voyons et entendons toute une colonie au loin sur les îlots. Il y en a également sur les rochers, plus proche de nous. Nous prenons le pique-nique en les observant, nous adorons voir des animaux évoluer en toute liberté. Ils montent, ils descendent, font la planche, sautent… Et c’est décidé, Martin veut finalement se réincarner en lion de mer (nous ne savons toujours pas pourquoi il nous parle de réincarnation…). En attendant, lui et Lucas font les acrobates au milieu des rochers.

Notre observation terminée, nous retournons prendre un camion. Nous ne sommes pas restés très longtemps mais nous avons encore de la route jusqu’au prochain village. Dans la ville, en plus des hôtels de la rue principale, il y a une multitude de petites maisons (sûrement à louer pour la plupart). C’est quand même chouette comme endroit !

Le retour fait, les enfants s’amusent un peu puis nous reprenons la route. Le soleil est de la partie. Zut, cela ne nous gênait pas quand il était caché.

Nous faisons les 38 kilomètres qui nous séparent de La Pedrera plus facilement qu’hier (l’absence de chaleur étouffante y est sûrement pour quelque chose…). Nous allons dans un hôtel camping qui dispose d’une piscine ! Il est déjà tard mais nous installons la tente et plouf ! Maman a vite froid et file sous la douche. Les garçons en profitent à fond. Martin et Lucas nagent et sautent dans l’eau. Se baigner, ils adorent vraiment ça !

Nous dînons un peu plus tôt que d’habitude et hésitons à prendre un jour de repos demain. Cela va dépendre de la météo, car pour les kilomètres, nous aurons certainement le temps de les faire…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.