04 octobre 19 – Bilan – 6ème mois de voyage

Du vent, du vent et encore du vent… Ce sixième mois a été difficile, c’est même le mois le plus difficile depuis le début ! Difficile physiquement mais surtout moralement pour Maman. Elle a eu un gros passage à vide avec le vent, la piste et la maladie (une bonne crève, ça peut vous mettre à plat !).

Nous avons tout de même profité de 10 jours de repos dont 5 loin des vélos, puisque nous avons délaissé Diabolo et Satanas pour aller visiter Sucre et Potosi. Nous avons d’ailleurs failli ne pas les retrouver à cause des blocages à Uyuni ! Quelle frayeur ! Nous ne nous sentons pas bien loin d’eux !

Laurent et Odile nous avaient parlé de paysages de folie, effectivement, ce fut le cas ! Que ce soit au début pour rejoindre Calama depuis Uyuni ou le paso Sico, nous en avons pris plein les yeux. Cela a vraiment été incroyable !

Nous n’avons roulé “que” 20 jours et pourtant, nous avons fait plus de 1000 km. Ce n’est pas si mal au final, de quoi nous plaignons nous ? Un peu de dénivelé mais pas trop, un dernier passage à plus de 4000 mètres d’altitude, une première crevaison et la barre des 5000 km franchie ! Waouh !

Deux passages de frontière avec trois pays dont un nouveau, l’Argentine ! Allons-nous pouvoir mieux manger (et sans nous ruiner) ? Vu le restaurant d’hier soir, ça semble bien parti !

Côté santé, nous avons pu tester notre assurance avec un passage chez le dentiste pour Papa. Plusieurs échanges de mails pour le remboursement mais tout est bien qui finit bien.

Et ce mois-ci, quelques nouveautés ! Niveau hébergement, nous avons testé les écoles à plusieurs reprises (mieux vaut tard que jamais) et une gare, à chaque fois un super accueil, le top ! Niveau moyen de locomotion également, Diabolo et Satanas ont fait un tour de camion 🙂

Petit point matériel:

  • les chaussures de Papa ont rendu l’âme après un peu plus de 7000 km de bons et loyaux services
  • le réchaud est capricieux, il s’encrasse très régulièrement. Nous devons le nettoyer de plus en plus souvent
  • avec le sable, les fermetures de la tente déraillent. Nous avons tenté la bougie mais dès qu’il n’y a plus de cire, elles se rebloquent. Un bon nettoyage s’impose !

Bref, un mois difficile mais tout de même exceptionnel. Tout n’est pas tous les jours facile, mais il faut s’accrocher et tenir bon. Grâce à vos messages et vos commentaires, vous nous aidez beaucoup ! Encore merci à VOUS 😉

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Schiau dit :

    Bravo à tous les 4. Je suis votre voyage avec plaisir , vos photos sont superbes. Profitez de ces moments exceptionnels. Bisous à tous.
    M-Annick .Nicolas (Jo)

  2. Mamie dit :

    Ma petite famille adorée vous êtes loin de moi , je me doute qu’il y a des hauts et des bas mais vous avez fait déjà 5000km avec des moments difficiles mais vous voyez tellement des belles choses et de belles rencontres. Surtout soyez fort continuer votre route , des nouvelles vues vous attendent . A bientôt de vous voir sur watsapp . Je pense très fort à vous quatre je vous aime maman ❤️❤️❤️

  3. Mickael C dit :

    Déjà 6 mois, ça passe vite ! Et toujours autant de plaisir à vous suivre.
    Allez, encore 6 mois 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.