27 novembre 19 – Villa Santa Lucía – J237

Nous n’avions pas mis de réveil, ce sont les enfants qui viennent nous sortir des bras de Morphée. Dehors, ce sont des trombes d’eau qui tombent… Ça ne donne pas envie de partir, surtout que c’est le temps annoncé pour toute la journée. Nous en parlons avec les enfants et c’est décidé, nous allons rester ici. Martin et Lucas sont ravis. Forcément, pour eux, passer des heures sans bouger sous le poncho, sans rien voir, ce n’est pas drôle du tout… Pendant que Maman prépare le petit-déjeuner, Papa leur lit une petite histoire pour bien commencer la journée !

Nous prenons ensuite le petit-déjeuner, bien installés, au sec, alors que dehors, c’est le déluge (même si ça ne ressort pas bien sur la photo) !

La matinée passe doucement, Maman range les sacoches, Papa va faire des courses, les enfants jouent et écoutent des histoires, allongés, bien au chaud … Pour le repas de midi, nous nous faisons des pommes de terre sautées (ça devient une habitude lors des pauses), des poivrons et des saucisses ! Papa regarde dehors et voit Edson dans la partie camping ! Chouette, ça nous fait vraiment plaisir de le revoir ! Nous lui disons de passer quand il en aura envie.

Pour l’après-midi, c’est temps calme pour les enfants et Papa, sieste pour Maman. Que ça fait du bien ! Pour le goûter, Maman passe voir Edson, il n’osait pas trop venir nous déranger. Elle lui annonce que nous avons le chauffage et lui prend une bonne partie de ses affaires mouillées pour les faire sécher devant le poêle. Il lui dit qu’il arrive dans pas très longtemps. Des cyclistes italiens sont aussi arrivés en ville, ils vont vers le sud et regardent où se poser pour la nuit.

Goûter rapide avec des empañadas à la pomme et des yaourts. Edson nous rejoint. Nous partageons de bonnes boissons chaudes puis faisons une partie de Bazar Bizarre. C’est Martin qui gagne !

Ayant été sages toute la journée, les enfants ont le droit à des dessins animés sur l’ordinateur. Pendant ce temps, nous discutons de tout et de rien. Dehors, c’est toujours pareil, pluie, pluie et pluie… Vers 18h30, Edson ressort, il veut aller profiter du wifi gratuit un peu plus loin dans la rue. Ce sera sans nous, nous restons bien à l’abri. Papa sort s’occuper des vélos, contrôler les serrages, vérifier l’état des plaquettes, lubrifier les chaînes. Maman prépare le gratin de pâtes pour le dîner.

D’ailleurs, c’est avant 20h00 que nous mangeons, c’est bien car ce n’est pas trop tard pour les enfants. Nous avons même le temps de lire une histoire après. Ils sont réticents à se coucher avant le soleil (façon de parler, nous ne l’avons pas même entre-aperçu de la journée), mais nous partons peut-être demain, il faudra qu’ils arrivent à se lever.

Aaaaah, demain… La météo annoncée n’est pas des plus réjouissantes. Il devrait pleuvoir encore plus qu’aujourd’hui. Mais rester un jour de plus nous coûte tout de même cher, et nous avons envie d’avancer (c’est frustrant de ne plus voir les kilomètres avancer comme avant !). D’un autre côté, avec le plafond nuageux au niveau des pneus, nous ne voyons rien aux magnifiques paysages… Dur dilemme…

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Papy Christian dit :

    coucou les tous mouillés…
    vous avez bien raison d’être restés au chaud et à l’abri…
    après la pluie revient toujours le beau…
    bisous à vous quatre 😘😘😘😘
    papy Christian

  2. Delphine dit :

    Coucou vous ,
    nous espérons que vous allez bien.
    Nous suivons tjrs votre parcours avec plaisir, les photos des paysages et autres sont vraiment belles, un vrai régal pour les yeux !!! Bonne continuation et gros bisous de nous 4.
    Delphine et Jean-Luc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.