09 mars 20 – Sant Esteve de Palautordera – J341

Cette nuit, Martin s’est réveillé à 03h00. Il a ensuite décidé qu’il ne voulait pas être tout seul et a donc tout fait pour réveiller son frère. Au bout de 45 minutes de “Lucas”, il est parvenu à ses fins et s’est rendormi ! Pendant ce temps, Maman était réveillée et légèrement très énervée…

C’est finalement à 08h00 que Papa et Martin se lèvent. Maman et Lucas font de même une heure plus tard. Victor est allé acheter le petit-déjeuner à la boulangerie, nous sommes gâtés !

Un petit tour au trampoline de la maison voisine et nous filons faire une promenade. Nous étions partis pour un petit tour autour du village, nous marcherons finalement 5 kilomètres ! Les enfants ont marché sans trop de soucis même si au début, Martin faisait tout pour retourner à la maison…

Sant Esteve est un petit village. Beaucoup de personnes travaillant à Barcelone viennent vivre ici, en train, il ne faut pas très longtemps pour rejoindre le centre-ville. Pour la plupart, ils ont construit des maisons immenses. Victor nous raconte que les prix ont beaucoup augmenté ces dernières années.

La promenade terminée, nous déjeunons dans un petit restaurant. Martin et Lucas sont crevés, nous pensons donc faire la sieste en rentrant mais ce sera mission impossible… Tant pis ! Papa s’occupe des vélos, Maman uploade les articles. L’après-midi passe très vite.

Juste après le goûter, nous allons aux jeux à l’entrée du village. Papa veut aller chez le coiffeur mais tout est fermé. Ça devra attendre. Nous faisons quelques courses pour demain et allons dîner dans un bar. Il y a beaucoup de monde ! Pour la troisième fois, Victor nous invite. A chaque fois, impossible de donner notre carte, le serveur la refuse… C’est gentil de sa part mais nous aurions aimé l’inviter au moins une fois. Nous lui disons donc qu’il va falloir qu’il vienne nous voir en France !

Nous nous sentons bien chez Victor, il fait bon vivre dans cette belle maison et ce beau village. Il nous a conseillé pour la suite, soit nous passons par la montagne, soit nous passons par la vallée. Maman est plutôt tentée par la vallée, c’est plus court et il y a moins de dénivelé… Nous avons encore le temps pour nous décider, la bifurcation est dans quelques kilomètres…

De même qu’à Barcelone, tout est en catalan. Certains mots paraissent évidents, d’autres pas du tout… Quand les gens parlent, ils parlent très vite. Nous ne comprenons strictement rien à ce qu’ils disent ! Pas facile ! Heureusement, ils parlent aussi espagnol, nous pouvons facilement nous faire comprendre.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.