22 janvier 20 – Punta Arenas – J294

De nouveau, c’est grasse matinée et pain grillé pour le petit-déjeuner. Sur notre nouvel emplacement, la nuit a été bien meilleure !

Voilà Edson et Rosangela ! Nous tentons de faire changer Edson d’avis pour la suite de son voyage afin qu’il vienne avec nous. Mais son genou le fait souffrir et il a l’air bien décidé à prendre le bateau. En plus, Rosangela va le prendre avec lui ! La bonne nouvelle, c’est qu’ils vont faire du trekking à Puerto Williams et que du coup, nous serons certainement à Ushuaïa en même temps !

Edson nous parle d’un restaurant en ville qui fait des choripans, il parait que c’est typique. En plus, ce n’est pas cher ! Nous irons donc déjeuner là-bas ! Nous leur disons ensuite au revoir et à bientôt.

Les parents achètent ensuite le billet d’avion. La compagnie Level n’est pas chère mais il faut ajouter les bagages en soute et le repas n’est pas compris ! En jetant un oeil sur Iberia, ils trouvent le même vol un peu plus cher mais avec repas et bagages, au final moins cher qu’avec les options Level. Ce sera donc Iberia ! Mais à la validation, le doute s’installe… Dans le suivi de commande, il est maintenant écrit qu’il n’y a pas de bagage en soute alors que dans le mail si! Bon maintenant c’est fait, nous verrons bien !

Nous allons ensuite au Kiosko Roca, il y a énormément de monde mais nous trouvons des places. Nous goûtons au choripan avec fromage et avec mayonnaise, c’est super bon. Pour accompagner, c’est lait-banane, ça aussi, c’est top ! Voilà une très bonne adresse !

Puis première mission de l’après-midi, les billets de bateau. Nous avons finalement décidé de partir avec le bateau de jeudi matin, ce sera un peu court de partir ce soir… Bonne nouvelle, les enfants ne payent pas !

Le musée du détroit est juste à côté, nous décidons d’y aller malgré la réticence de Martin. Mais une fois sur place, il est émerveillé ! Il y a une réplique d’un bateau de Magellan, le Victoria, et une du bateau de Darwin, le Beagle. Nous pouvons monter dessus !

Il est ensuite temps de rentrer. Papa va faire des courses pour les prochains jours. Nous allons être bien (trop) chargés… Mais nous voulons passer par le paso Bellavista afin d’avoir le moins de trafic possible. Le seul inconvénient, c’est qu’il y a peu de ravitaillements…

Pour ne pas nous lever trop tôt demain matin, nous avons opté pour les lits en dortoir pour cette nuit. Du coup, Maman démonte la tente et range les affaires. Elle synchronise ses mails, toujours pas de billets électroniques… Elle s’inquiète un peu mais de toute façon, nous ne pouvons rien faire maintenant.

Au retour de Papa, nous faisons tout rentrer dans les sacoches. Nous prenons le dîner, récupérons nos lits, finissons de tout préparer pour demain puis filons nous coucher !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Papy Christian dit :

    coucou matelots, capitaine crochet n’a qu’à bien se tenir 🤣🤣🤣🤣
    Vogue la galère, bisous à vous quatre 😘😘😘😘
    papy Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.