20 janvier 20 – Du Parque Chabunco à Punta Arenas – 22 km (9184 km) – J292

Nous n’avons pas été dérangés cette nuit. Ce matin, le vent s’est calmé, le détroit est devenu très calme, plus de vague, mais toujours pas de dauphin…

Le petit-déjeuner est vite pris, nous plions tout et nous mettons en route. Très rapidement, la route devient une 2×2 voies, ce n’est pas des plus intéressants… Au moins, le vent ne souffle pas trop fort, nous arrivons à rester droits sur nos vélos.

Nous entrons rapidement dans Punta Arenas. Tout d’abord, nous sommes dans la zone industrielle. Nous avons du mal à nous rappeler la dernière fois que nous sommes entrés dans une ville comme ça. Nous passons devant une société qui répare des bateaux (énormes), les enfants, comme les parents, sont impressionnés !

Nous sommes désormais sur une piste cyclable. Pour rejoindre le camping, nous optons pour la côte. Nous sommes en sécurité, plus besoin de se préoccuper des voitures. Nous observons la baie et voilà… Des dauphins !!!! Malheureusement pour vous, ça ne rend rien sur les photos. Pour les voir, il vous faudra venir ici !

Nous nous installons au camping, c’est un jardin derrière une petite maison. Il y a beaucoup de monde, mais nous trouvons une place pour notre tente. 2 petites filles, Emilia (6 ans) et Melina (4 ans) habitent la maison, tout de suite, Martin et Lucas sympathisent avec elles. Nous filons en ville manger des hamburgers, c’est notre envie du moment. Mais comme à chaque fois que nous allons au restaurant au Chili, cela nous coûte cher…

Nous achetons quelques facturas (des petits gâteaux) dans une pâtisserie et nous allons les manger à l’aire de jeux. Nous rentrons ensuite au camping. Les enfants filent dans la maison pour regarder des dessins animés avec les filles, Maman fait une petite sieste (son allergie au pollen lui joue encore des tours) et Papa nettoie les chaînes des vélos. Il va ensuite au magasin de vélo et trouve des plaquettes SRAM ! Comme quoi, tout finit toujours par arriver !

Nous informons Edson de notre position et lui disons que nous l’attendons. Il devrait arriver dans les prochains jours et nous voulons vraiment le revoir et pourquoi pas le convaincre de finir la route avec nous au lieu de prendre le bateau pour Puerto Williams.

Ensuite, c’est courses, dîner, discussions (il y a beaucoup de français au camping), douches et dodo. Nous sommes déjà à Punta Arenas, c’est la dernière grosse ville avant Ushuaïa…

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Papy Christian dit :

    juste pour vous dire coucou et vous faire de gros bisous 😘😘😘😘💖💖💖💖
    papy Christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.